Our Partners
Institutions

BIEN PREPARER SA COURSE SANS OUBLIER SES PIEDS

Si on part du principe qu'à chaque contact avec le sol, les pieds absorbent 3 à 5 fois le poids du coureur, on comprend aisément toutes les contraintes que subissent nos pieds. Dès lors, il est important de bien les préparer avant une course.

 

AVANT LA COURSE

Les chaussures/les chaussettes

  • Choisissez une chaussure de qualité, plutôt universelle. Faites vérifier vos appuis par un podologue qui corrigera vos troubles posturaux. Remplacez la semelle de la chaussure par la semelle orthopédique sur mesure.
  • Prenez une pointure de plus que votre pointure habituelle.
  • Ne serrez pas trop les lacets.
  • Choisissez des chaussettes sans coutures ou spéciales courses.

Le pied

  •  J-21 = Début du tannage

Utilisez une fois par jour un demi citron que vous passez sur l'ensemble de vos pieds (plante, voute et orteils).

Protégez parallèlement votre peau en massant une fois par jour vos pieds avec une crème anti-frottement.

  • J-15 = Derniers réglages

Coupez vos ongles au carré, ni trop courts (risque de blessure), ni trop longs (risque de décollement).

Traitez les mycoses cutanées et les problèmes de transpiration.

Consultez un podologue si vous présentez des cors, durillons ou callosités susceptibles de provoquer des douleurs pendant la course.

  • Jour J = La course

Fixez avec un sparadrap les ongles des orteils pour limiter tout risque de décollement.

Protéger les ampoules déjà existantes par un pansement hydrocolloïde (double peau).

Badigeonner vos pieds de crème anti-frottement.

Enfilez vos chaussettes après les avoir  « remplies » de cette même crème.

APRES LA COURSE

Les ampoules


  • Si elles ne sont pas percées : appliquer un pansement hydrocolloïde.
  • Si elles ne sont pas percées mais douloureuses : utilisez une aiguille désinfectée et traversez l'ampoule de part en part. Protégez avec un pansement hydrocolloïde.
  • Si la peau est décollée : nettoyez avec un antiseptique doux et laissez sécher à l'air libre la peau pour une meilleure cicatrisation.

Irritations/Macérations entre les orteils

  • Lavez vos pieds avec un savon doux.
  • Séchez méticuleusement.
  • Appliquez une poudre antimycosique.

Hématome sous unguéal


  • Si l'ongle n'est pas douloureux et non décollé : attendre patiemment la repousse complète de l'ongle (entre 6 mois et 1 an).
  • Si l'ongle est douloureux mais non décollé : utilisez un trombone désinfecté et chauffé. Faites deux trous dans l'ongle pour libérer le sang. Protéger l'ongle à l'aide d'un pansement.
  • Si un orteil a perdu son ongle : consultez un podologue pour la pose d'un faux ongle pour protéger le lit de l'ongle et guider la repousse du nouvel ongle à venir.

 

Une course ne se prépare pas à légère, elle demande des mois d'entrainement. Cet entrainement passe aussi par une bonne prise en charge de vos pieds.